LOGO FAMIDORE coach parental
Atelier(s) recommandé(s)

Gestes de prévention et accidents domestiques

Prévention accidents domestiques

60€

par séance
Durée 1h 
Atelier individuel
Choisir

Initiation gestes d'urgence

Atelier d'Initiation aux gestes d'urgences bébé

75€

par séance
Durée 1h30 
Atelier individuel
Choisir
Actualités Famidoré
LES DIFFERENTS PROFILS SENSORIELS DES BEBES
  En tant qu'adulte on entend souvent "je suis plus visuel ou je suis plus auditif "ou "il est très […]
La brulure de l'enfant
 Une brûlure est une destruction de la peau le plus souvent provoquée par de la chaleur : feu, UV du soleil, […]
LES SPASMES DU SANGLOT chez l'enfant
Les spasmes du sanglot ? Non ce n’est pas une maladie mais un symptôme qui peut arriver chez les enfants […]

Les Microbes : Bébé au contact des bactéries

Categorie :
Auteur : StefadminD
Date : octobre 6, 2021

Sommaire

Les Microbes : Bébé au contact des bactéries

L’automne est arrivé avec ses chutes de température propice au développement de petits virus.

Rhume, otite, bronchiolite, bronchites, angines, gastro-entérites, grippe n'épargnent pas nos enfants.

Ces maladies souvent d’origine virale  sont la plupart du temps bénignes, mais très inconfortables et très contagieuses.

En raison de l’épidémie de Covid 19, entre les confinements, les masques, les gestes barrières, il y a eu très peu d'épidémies durant l’hiver  2020/2021.

Les gestes barrières se sont un peu relâchés depuis, les experts craignent un retour cet hiver des maladies ! Alors faisons un peu de prévention.

 

Pourquoi nos enfants sont-ils si vulnérables ?

  • leur système immunitaire est immature et n’ont pas encore tous leurs anticorps 
  • s'ils sont en collectivité, le risque de contagion est plus élevé en raison de la proximité dans un même espace et le partage de jouets… même si des règles d'hygiène sont appliquées régulièrement.  

 

bebe-en-pleur

 

Comment se fait la contamination ? 

Voici les 2 principaux vecteurs de contamination de bébé et plus généralement des enfants :

  • soit directement : par les mains, jouets ...
  • soit indirectement par l’air, gouttelettes des sécrétions nasales lors d’éternuements ou toux.

 

Quelle prévention mettre en place ? 

  1. Le lavage des mains avec de l'eau et du savon:  dès qu’on rentre à la maison, avant et après les changes, avant les repas, après être allé aux toilettes, après s'être mouché ou avoir éternué … Montrer l’exemple à votre enfant et pensez à nettoyer les petites menottes de vos bébés régulièrement.
  2.  Le lavage de nez avec des pipettes de sérum physiologique ou eau de mer Apprendre le plus tôt possible à votre enfant à se moucher.
  3. Aérer votre maison même s’il fait froid, au minimum 10 min matin et soir pour renouveler l’air.
  4. Ne pas surchauffer la maison : 18-20°c 
  5. Si l’air est trop sec utiliser des humidificateurs ou bol d’eau sur les radiateurs 
  6. Importance du sommeil de bébé. Le changement de saison, la rentrée, en crèche ou école, est fatigant et un organisme fatigué est plus vulnérable aux infections. Respecter un rythme. 
  7. Equilibre alimentaire afin de lui apporter des vitamines et minéraux dont il a besoin
  8. Hydratation +++ en EAU
  9. Important de sortir avec son bébé dans jardins, parcs en le couvrant suffisamment, notamment les extrémités tête, mains, pieds. Quand vous rentrez à l’intérieur ne le couvrez pas trop, ce sont les variations de température qui sont néfastes
  10. Evitez les centres commerciaux et les transports en commun avec son bébé
  11. Si bébé enrhumé : surélever son matelas 
  12. Nettoyer les poignées, téléphones, clavier d’ordinateur: des nids à microbes
  13. Être à jour des vaccins pour son enfant et pour vous-même parents.
  14. Ne pas fumer, le tabagisme passif favorise les infections ORL.
  15. Si vous êtes enrhumé, évitez de faire des bisous à votre bébé pendant quelques jours.
  16. Ne pas lécher la cuillère de votre bébé ou sucer la tétine qui vient de tomber par terre pour la nettoyer

 

Que faire si premiers symptômes apparaissent? 

  • Multiplier les Lavages de nez +++ et le mouchage 
  • Surveiller la température

 

On parle de fièvre quand la température corporelle dépasse 38°, la fièvre est une réaction normale et utile de l’organisme pour l’aider à  lutter contre une infection.

Si votre enfant la supporte bien, mange et boit, il n’est pas utile de la traiter. 

Si la fièvre est mal tolérée par l’enfant ou si la température est > 38,5°vous pouvez donner un antalgique. Privilégier le paracétamol en 1ère intention.

  • Nécessiter de consulter un médecin: 
  • Si la fièvre dure plus de 48h
  • fièvre très élevée
  • altération de l’état général, perte d’appétit.
  • D’autres symptômes associés: vomissements, céphalées…
  • votre bébé a moins de 3 mois

Ne jamais donner un médicament sans l‘avis de votre médecin :  

PAS D'AUTO-MÉDICATION   !

L’Ibuprofène ne doit pas être utilisé avant 6 mois ni en cas de varicelle.
Être prudent dans son utilisation, mieux vaut un avis médical.

 

crossmenu