LOGO FAMIDORE coach parental
Atelier(s) recommandé(s)

Gestes de prévention et accidents domestiques

Prévention accidents domestiques

60€

par séance
Durée 1h 
Atelier individuel
Choisir

Initiation gestes d'urgence

Atelier d'Initiation aux gestes d'urgences bébé

75€

par séance
Durée 1h30 
Atelier individuel
Choisir
Actualités Famidoré
LES DIFFERENTS PROFILS SENSORIELS DES BEBES
  En tant qu'adulte on entend souvent "je suis plus visuel ou je suis plus auditif "ou "il est très […]
La brulure de l'enfant
 Une brûlure est une destruction de la peau le plus souvent provoquée par de la chaleur : feu, UV du soleil, […]
LES SPASMES DU SANGLOT chez l'enfant
Les spasmes du sanglot ? Non ce n’est pas une maladie mais un symptôme qui peut arriver chez les enfants […]

4 règles essentielles pour passer un été en toute sécurité avec ses enfants

Categorie :
Auteur : Delphine Lannes
Date : juin 1, 2021

Sommaire

L’été est pour les enfants la saison synonyme de liberté et de soleil,  riche en nouveautés, découvertes et bien d'autres choses ! Revers de la médaille, comme souvent, c'est aussi une saison à risque.                                                    

 “Mieux vaut prévenir que guérir” comme on dit.  les connaître et anticiper pour se protéger, sans étouffer mais en éduquant par une vraie prévention.

Protéger les enfants du soleil

Chez le tout-petit, les rayons du soleil ne demandent qu'à croquer cette petite peau si tendre… 

la tenue de bébé : 

  • vêtements amples clairs en coton ou en lin. 
  • Un chapeau pour les promenades et une ombrelle de poussette et non un lange qui laisse passer les uv et retient la chaleur
  • des lunettes de soleil mention CE et catégorie au moins 3
  • une crème solaire avec un indice de très haute protection 50+ spéciale pour enfant afin d’ éviter les allergènes et quelle que soit la couleur de la peau. A renouveler régulièrement au moins toutes les 2 heures et après chaque bain. En mettre même à l’ombre car les uv passent
  • de l’eau, donner à boire toutes les heures pour éviter la déshydratation. les bébés allaités réclament souvent et c’est normal. Utiliser un brumisateur d’eau minérale ou des linges humides sur le corps. Attention au bain de ne pas faire trop d’écart de température ( 1 ou 2 ° de mons) 
  •  L'exposition doit être minimale, pas avant 17h et on évite l’exposition au soleil avant l’âge de 1 an. Attention même à l'ombre d'un parasol et au bord de l'eau, un petit peut attraper un coup de soleil, en raison de la réverbération des rayons à la surface de l'eau !

En cas de canicule : 

  • pour la maison : aérer le matin ou la nuit quand les températures baissent, fermer les volets et fenêtres pour garder la fraîcheur. 
  • pour les sorties de bébé : privilégier le matin avant 11h  ou fin de journée après 17h
  • ne pas couvrir le bébé la nuit, laissez le en couche et/ou body
  • ne jamais laisser son bébé dans la voiture même 5 min pour aller chercher le pain

le coup de chaleur résulte d’une exposition prolongée à la chaleur, chez le bébé cela peut arriver très vite car son système de régulation thermique n'est pas encore mature. Les signes qui doivent vous alerter sont un bébé grognon, qui dort beaucoup, léthargique, avec  des vomissements, bouche et lèvres sèches, teint pâle et yeux cernés, pas de larmes, un enfoncement de la fontanelle, de la fièvre qui peut aller jusqu’à des troubles de la conscience. 

Les boutons de chaleur ou “sudamias” peuvent survenir chez le bébé lors de fortes chaleurs. les boutons de chaleur chez le bébé sont des lésions bénignes qui informent que l'enfant a chaud, ce sont de petites papules rosées ou rouges de 1 à 2 mm de diamètre. Elles peuvent être surmontées d'une petite vésicule qui se rompt rapidement. Ces petits boutons se logent souvent dans les zones des plis de la peau (cou, plis des oreilles, derrière les genoux, plis des cuisses, région de l'aine), sur le front ou sur le cuir chevelu, ou encore sur les zones de frottement ou d'occlusion des vêtements. Les boutons de chaleur ne sont pas douloureux pour le bébé mais, ils peuvent le démanger. Pour calmer ces démangeaisons, vous pouvez lui laver la peau délicatement à l'eau fraîche, ou appliquer des compresses froides sur ses boutons. Les lésions disparaissent d'elles-mêmes en 2 à 3 jours.

Prévenir les dangers de l'eau

En été, elle est partout : piscines, lacs, étangs et mares, rivières et mer ; elle représente un danger pour les enfants.

La noyade concerne surtout les plus petits, qui s'éloignent seuls à la découverte, sans notion du dangerIl faut expliquer à l'enfant, avec ses mots, le danger et surtout donner des consignes, dès qu'il peut comprendre, c'est à dire plus tôt qu'on ne le croit souvent.

Un enfant ne sachant pas nager ne doit pas être laissé seul, même dans 40cm d'eau. Trop de catastrophes surviennent encore tous les ans (70 à 80 noyades annuelles d'enfants de moins de 16 ans en France), et la multiplication des piscines privées ainsi que le manque de vigilance (même très bref) sont redoutables.

Équipez l'enfant de brassards ou d'un gilet adapté.

Avoir toujours un œil, savoir qui surveille (surtout si l'on est plusieurs adultes…), et dès que possible apprendre à nager aux enfants !

Par ailleurs, les parents et les grands-parents devraient connaître les gestes de premiers secours.

Éviter les brulures 

L’été est propice au barbecue ou réchauds de camping, et  feux de camp le soir. 

Ce sont des moments de bonheur familial et amical, ne les gâchez pas avec une brûlure accidentelle.

Faites attention aux liquides inflammables et allume-feux divers, n'oubliez pas que les enfants adorent le feu, qu'il les fascine.

Il faut expliquer, protéger, surveiller ; soyez conscients que la joie et la chaleur humaine peuvent faire baisser la vigilance.

En cas d'accident, refroidir de suite avec de l'eau de robinet à laisser couler en continu au moins 15 minutes, à 15 cm et à 15° environ et dans le même temps appeler le 112 (15 en France, 999 au UK), pour une évaluation et une orientation. Par la suite, envelopper la zone brûlée dans un linge propre, et donner une dose d'antalgique type paracétamol.

Attention aussi bien sûr aux liquides chauds (thé, café, lait,…) qui, en cette saison d'activités extérieures, sont quelquefois posés dans des endroits inhabituels ou trop accessibles aux enfants.

 

Prévention des piqures et morsures

Guêpes, abeilles, serpents, araignées, moustiques...

En France, l'araignée la plus dangereuse est la veuve noire présente dans certaines zones du Sud. En cas de morsure, appeler le 15 pour avoir un conseil spécifique et une orientation.

Les piqûres de guêpes et abeilles

Les piqures d'insectes sont très fréquentes, leur gravité est liée notamment au nombre de piqûres, au poids, et donc à l'âge de l'enfant, ainsi qu'à la localisation (visage, bouche, gorge,…) ou encore à l'éventuel terrain allergique, connu ou non … Enlever précautionneusement et rapidement le dard et désinfecter. S'il y a le moindre doute sur une gravité éventuelle : appeler le 112.

En cas de piqûres de serpents

En cas de morsure par une vipères : contacter les secours en appelant le 112.

Ne pas mettre de garrot car à son retrait il peut provoquer une décharge de venin dans l’organisme et ainsi potentialiser les effets du poison.

Éviter de déplacer l’enfant et le calmer afin que sa fréquence cardiaque n’augmente pas et que le venin ne se diffuse pas plus vite dans l’organisme.

Encore une fois il est important de connaître les premiers geste de secours.

Contre les moustiques

Il est recommandé d'utiliser une moustiquaire sur la poussette ou le lit de bébé. Avant 3 mois ne pas mettre de produits anti moustiques sur la peau et ensuite privilégiez des produits adaptés aux enfants, regardez bien les étiquettes.

Les aérosols et prises insecticides sont à éviter car toxiques. 

Vous avez toutes les clés en main pour passer un bel été ensoleillé, en sécurité avec vos enfants !

 

crossmenu