LOGO FAMIDORE coach parental
Atelier(s) recommandé(s)

Atelier alimentation

Atelier alimentation bébé à domicile

60€

par séance
Durée 1h 
Atelier individuel
Choisir

Mieux comprendre son enfant

Atelier basé sur les neurosciences en groupe

250€

la journée
Durée 1 journée
ou 2 demi-journées
Atelier collectif
Choisir
Actualités Famidoré
LES DIFFERENTS PROFILS SENSORIELS DES BEBES
  En tant qu'adulte on entend souvent "je suis plus visuel ou je suis plus auditif "ou "il est très […]
La brulure de l'enfant
 Une brûlure est une destruction de la peau le plus souvent provoquée par de la chaleur : feu, UV du soleil, […]
LES SPASMES DU SANGLOT chez l'enfant
Les spasmes du sanglot ? Non ce n’est pas une maladie mais un symptôme qui peut arriver chez les enfants […]

LA NEOPHOBIE ALIMENTAIRE ?

Auteur : StefadminD
Date : novembre 2, 2021

Sommaire

La neophobie alimentaire qu'est-ce que c'est  ? 

Votre enfant refuse tout d’un coup de manger certains aliments alors que jusqu’à maintenant il n’y avait aucun problème ! 
Rassurez-vous cela n'arrive pas qu’à votre enfant !
On appelle cela la “Néophobie alimentaire” qui  concerne 77% des enfants entre 15 mois et 3 ans. 

 

Qu’est ce que c’est exactement ? 

Revenons à l’origine du mot NÉO= nouveau et PHOBIE =peur 
 
C’est donc la méfiance envers tout aliment qui est nouveau ou que l’enfant considère ne pas connaître. La plupart du temps c’est une aversion pour les légumes.
 En effet, avant ces mêmes légumes étaient mixés et le fait de les proposer en morceaux est pour eux nouveau. La néophobie arrive à un stade où l’enfant est en période d’opposition c'est-à-dire qu’il veut s’individualiser mais a besoin d’être rassuré aussi. 
Il est en pleine ambivalence Autonomie/ Sécurité / Peur.
L’enfant ne fait pas un caprice, c’est une façon de s’affirmer.   

 

En prévention que faut il faire :

diversifier le plus possible +++ 

Puis en pratique il faudra : 

? de la PATIENCE, BEAUCOUP DE PATIENCE 
? ne pas forcer l’enfant 
? Ne pas cacher l’aliment dans sa purée mais on peut déguiser l’aliment pour le rendre ludique 
? Continuer à lui proposer régulièrement en petites quantités, associé à un aliment qu’il aime. Il faut proposer plus de  7/8 fois le même aliment avant que l’enfant ne commence à en consommer.
 ? Laissez le utiliser ses doigts pour faire connaissance avec l’aliment et qu’il se l’approprie 
? Impliquer l’enfant dans la cuisine, le responsabiliser.
? Mettre en place des  rituels, un cadre 
? Montrer l’exemple 
? Pas de punition avec l’alimentation 
? Pas de chantage ni de récompense avec le dessert car on envoie le message que le dessert est un cadeau et que le repas n’est pas intéressant 
? Vous pouvez le féliciter par contre
? Pas de commentaires ni de comparaisons avec la fratrie
 ? Ne pas dire que cet aliment est bon pour la santé, c’est louche !
? Ne pas re-proposer quelque chose à la place 
? Pas de grignotage dans la journée 
? Savoir lâcher prise, aucun aliment n’est indispensable à l’équilibre alimentaire 
? Respecter le fait que votre enfant n’aime pas tel légume 
? Si l’enfant a du lait en quantité suffisante et que sa courbe de poids est stable lâcher prise, 
surtout ne focalisez pas trop dessus, votre enfant va vite comprendre ce point faible.
 
Cette période peut durer plus ou moins longtemps selon chaque enfant. 
 
Si cela vous inquiète, parlez-en à votre médecin. 

 

crossmenu